Blog Tradition Nature

L'ail des ours cueillette et recettes ! | Tradition Nature

L'ail des ours cueillette et recettes !

Chez Tradition Nature nous adorons l'ail des ours. C'est la toute première cueillette, symbole du printemps qui se prépare. Ici dans le massif du Bugey nous commençons la récolte au niveau de la plaine du Rhone, puis nous remontons l'altitude des cueillettes au fils des semaines. Ce qui nous permet d'avoir une cueillette étalée entre février et avril.

 

L'ail des ours pousse généralement dans les sous-bois, frais et ombragés, idéalement avec un ruisseau à proximité. L'ail des ours à besoin d'humidité.

 

À quelle période peut-on le cueillir ?

De février à avril suivant l'altitude et la région

Pour les salades, les pestos, il faut cueillir les jeunes pousses 10/15 cm elles sont de plus tendres et plus parfumées. Donc au tout début de la croissance de la plante. Plus on se rapproche de la floraison les feuilles, plus elles sont épaisses, dures et moins parfumées....

Un ciseau, un couteau, un panier et c'est parti pour une cueillette parfumée...

 

Reconnaître l’ail des ours

L'ail des ours est facile à repérer par son odeur d'ail dès qu'on le froisse. Il pousse en vastes colonies. Ses longues feuilles sont pointues à leur extrémité (on dit qu’elles sont lancéolées) et sont portées par de longues tiges(pétioles). Les nervures des feuilles sont parallèles.

 

Ne pas confondre !

Avant sa floraison (pour les novices....), l’ail des ours peut être confondu avec le colchique,le muguet, ou l'arum maculé.

Nous vous encourageons vivement à cueillir l'ail des ours et d'une façon générale les plantes sauvages comestibles.

Nous avons plus confiance dans la Nature que dans des sachets de salade remplis d'azote .... C'est juste un cheminement, fait de connaissances et d'expériences. Une fois que vous aurez fait le pas, vous allez redécouvrir la Nature.

 

Pour vous aider nous avons sélectionnés pour vous 3 courtes vidéos très bien faites  sur l'ail des ours.  

Source  Youtube: Les Chemins de la Nature 

 

 

Vidéos 2

Arum ou gouet, confusion avec l'ail des ours

 Lien ICI
Vidéos 3

Ail des ours, Allium ursinum, plante sauvage comestible et médicinale

Lien ICI

 

Comment le cuisiner l’ail des ours ?

 

🧄 En salade

Les feuilles et les boutons floraux s'il y en a, sont rincés dans l’eau comme une salade. À mélanger avec d'autres salades ou crudités.

 

🧄 En soupe

Couper les feuilles, et ajouter une pomme de terre. Le top !

 

🧄 En pesto

 

🍽️ Recette version cuite pour les tartines d'hiver. 

Voici une recette parmi tant d'autres (celle que nous utilisons pour nos productions de pesto en pot)

  • 100 g ail des ours 

  • Quelques noix

  • 3 cl huile d’olive

  • 10 à 30 g de fromage râpé parmesan ou Grana Padano 

  • Sel

 

Après lavage et essorage des feuilles d'ail des ours (vous pouvez aussi mettre les boutons s'il y a) , les couper puis d'abord les « réduire » à feu doux avec l'huile d'olive. Elles seront plus faciles à mixer.

 

Ajouter les noix et mixer directement dans la casserole avec un mixeur à soupe.

 

Ajouter le fromage. 

La texture assez pâteuse, si besoin rajouter un peu d'huile d'olive. À noter qu'au refroidissement la texture va s'épaissir.
Mettre en pot à chaud pour la conservation.
 
 

🍽️ Recette du pesto d'ail des ours cru.

Idem mais sans cuisson. A conserver au frais, dans un pot, la surface recouverte d’huile d’olive.

 

À vous de jouer !

 

 

Patrick BEUF
Voir plus

Préparer un vin chaud en petits et grands volumes - Recette et épices

🍷  Vin chaud gourmand
🍏   Jus de pomme chaud
🍸  Hypocras chaud

Des mélanges très aromatiques fabriqués artisanalement chaque hiver dans notre atelier du massif du Bugey.

🎄 Préparation facile pour les petits et grands volumes 🎄

 

🍷 Vin chaud gourmand - mélange d'épices pour vin chaud

Le classique des 🎄 marchés de Noël et de l'après ski. Chaque hiver nous produisons 2 à 3 fois par mois le mélange vin chaud, une garantie d'arôme intenses.... Conditionné en sachets pour 2 litres, 5 litres et 15 litres. 

Vous trouverez la recette au dos de chaque paquet. 

Un mode de préparation est proposé en bas de page.

 

 

🍏 Jus de pomme chaud

Sans alcool, doux, épicé le 🍏 jus de pomme chaud est une boisson de plus en plus appréciée par les petits et les grands.

A consommer sans modération ou presque !

Pour plus de saveur choisissez de préférence un jus de pomme artisanal.

 

  

 

 

 

 

🍸 Vin blanc chaud à l'Hypocras


Pour les inconditionnels de l’hypocras, on retrouve à chaud, tout le caractère
épicé, les notes fleuries de la cardamome… Avec un 🍸 hypocras blanc sucré à 50/50 sucre et miel vous surprendrez par un délicieux vin chaud très original.

A consommer avec grande modération !

Dosage:
Utiliser notre « mélange hypocras » au dosage de 15 g par litre de vin.

(Note : le dosage est inférieur au dosage vin d'hypocras froid car la température
va augmenter les saveurs épicées).


 MODE DE PREPARATION DU VIN CHAUD A FROID !

Nous conseillons un mode de préparation légèrement différent de la
préparation du vin chaud traditionnel où l’on mélange vin et épices à chaud
devant le public. La préparation qui suit permet de préparer des vins chauds
beaucoup plus aromatiques, conservant au maximum les saveurs et les
propriétés des épices utilisées. Il permet également de mieux vous organiser et
d'éviter les pertes de vin chaud invendus (un vin chaud refroidi puis réchauffé
est dégradé)..

Préparer son vin chaud à l'avance, et le conserver au réfrigérateur est une pratique très utilisé par les professionnels. Les épices incorporés vont permettent une conservation de plusieurs mois.

D'une façon pratique qu'à le faire réchauffer et d'incorporer les fruits frais (oranges...) au moment choisi ! 


ASTUCE : Pour les grands volumes utiliser nos sacs coton. ICI


Etape 1 : Préparation à froid du vin aromatisé

Dosage 25 g environ de mélange vin chaud par litre de vin.
Faite votre calcul par rapport au volume de vin chaud souhaité.

Avant de commencer bien agiter le sachet d'épices, puis peser la quantité nécessaire.

Suivant le volume nécessaire, utilisez une casserole, un fait-tout inox, un seau blanc ou un fût bleu alimentaire ....

Pour chaque litre de vin ajouter

  • 25 g d'épices vin chaud.
  • 4 cuillère à soupe (50 g à 70 g de sucre roux)
  • 1 cuillère à soupe de miel (facultatif)
  • 1/2 orange non traitée coupée en gros quartier .

Laisser macérer à température ambiante 1 à 3 jours suivant le volume de vin. 3 jours pour les volumes importants.

Conservation au frais 4 à 6 mois.


Utilisation d’un sac coton : Pour les volumes supérieurs à 5 litres, nous vous
conseillons d'utiliser un sac coton. Son utilisation permet d'éviter la
filtration et dont la manutention avec une passoire à la main....Les sacs sont lavables, réutilisables, mais ils garderont la couleur du vin. 

Etape 2 Préparation du vin chaud pour le servir

🍷 Mettre la quantité d'épices nécessaire pour votre vin chaud dans le récipient de chauffe (casserole, marmite à vin chaud pour les quantités importantes).

🍊 Ajouter les oranges / citrons non traites coupés en gros quartiers
1 agrume par litre (par ex. ½ citron + ½ orange) ou selon vos habitudes.

🍷 Chauffer progressivement sans monter à l’ébullition.


Votre vin chaud gourmand est prêt !

 

🍷 QUELS VINS UTILISER ?

Pour les vins rouges, nous conseillons des vins riches en tanins, Côtes du
Rhône, vins de l’Hérault, de l’Aude, Merlot etc…

Pour le vin chaud d’Hypocras blanc, nous conseillons des blancs moelleux
comme ceux du Tarn par exemple.


Bonnes fêtes !

Gamme épices vin chaud ICI

Patrick BEUF
Voir plus